Un coin de poèsie

Par Thérèse Fardo

Ô CHEMIN...

Mon regard, s'est posé devant ma porte...
Une route, un chemin draine les passants...
Mais un jour Chemin, tu m'as regardé
Et tu m'interpelles: laisse entrer
Chez toi, les amis marcheurs...!
Pèlerins ou randonneurs...

Mais c'est quoi, qui? Tes Amis...
Vois, ils ont un sac à dos,
Des baskets ou des godillots
Imperméable, anorak ou parapluie
La gourde en badouilère
Pour étancher la soif et le bandeau...

Tu verras l'artiste ecrivain ou peintre
Le va nu-pieds et l'errant de la planète
Chacun en quête de lui même
Toute personne a sa vision de soi
Et des autres, il va et ne s'attache
Qu'au besoin immédiat de son corps...

Ô que de moments fabuleux depuis
Ce jour où tu m'as dit: Ouvres ta porte...
Du bouquet de boutons d'Or
Et aux feuilles d'automne
Du joli caillou à la statuette d'argile,
Poèmes et chansons
Défilent et entrent dans ma maison.



Albine, Chantal, Adrien
Couple métissé de Corée ou du Mexique
Finlandais ou Africains
Slovènes, brésiliens et asiatiques
Seuls ou en groupe entrent ici...
Chacun par son sens du partage...
Son Image et sa voix, son sourire
Font vibrer les souvenirs...sur un bout
De papier retrouvé, ou sur une carte
Que le facteur m'apporte...

Ô rencontre des Rencontres...
Je n'osais t'inventer, ou t'imaginer
Je t'ai comprise le jour où Barbara
Est entrée, a choisi sa chambre...
A mon retour son joyeux: HELLO
M'a d'abord surprise puis tu me
Dis: Chemin: "Elle est Chez elle..."

Ô rencontre... de toi chemin
Tu seras mon plus beau MATIN
Où se sont évanouis mes peurs et mes chagrins...
Entre Marcheur ou Pèlerin ou randonneur
J'habite ta maison, et je suis mes pas
Dans tes pas... pour le Beau Chemin...

Thérèse (Saint Valentin)

Photos de Miradoux, Gers